Светлой памяти Нины Макаровны Чередеевой-


Солнце БессознательногоLe soleil de l'Inconscientشمس اللاوعيEl sol del InconscienteThe Sun of the Unconscious

Печень, kepenys, cuisine

Le russe печень [pēčen'] et son cognat lituanien kepenys (où le [k] permute par métathèse avec le [p]) tous deux dénotent le foie et tous deux remontent à l'indo-européen *pekw- 'cuire' (assimilé en italique en *kwekw- , d'où le latin coquo dont cuire même et l'emprunt anglais cook 'cuisiner'). Alors que les désignations russe et lituanienne du foie révèlent la symbiose, au sein de la diète paléolithique, entre le feu et la chair animale (le foie dans lesdites deux langues dénotant l' '[organe] cuit'; cf. le russe печенье [pečēnje] 'biscuit' et biscuit lui-même '[pain] deux fois cuit'), la désignation tchèque du foie, játra (entre autres cognats balto-slaves), renvoie à une proto-forme indo-européenne pré-culinaire, *h₁entrom 'foie (cru)', qui, en français, a fini par générer des cognats aussi divers – mais aussi aisément associables – que entrailles, intérieur et entrer (tous issus du latin interior 'interne', apparenté au grec έ̓ντερον 'entrailles', au polonais wątroba 'foie', mais aussi au russe внутри [vnutrí] 'dans, dedans, à l'intérieur').

ܠܚܡܐ, viande, لحم

✉️-ilv@inlinguaveritas.org
-This site ows its conception to Sarah Frantz-
-Ce site doit sa naissance à Elian Carsenat--