Светлой памяти Нины Макаровны Чередеевой-


Солнце БессознательногоLe soleil de l'Inconscientشمس اللاوعيEl sol del InconscienteThe Sun of the Unconscious

Insolite consolation, solitude désolée

Le lituanien *pasaulis* signifie 'monde'. Le mot est composé de trois éléments: *pa-* 'sous', *-is* marque du masculin singulier et *saul-* de *saulė* 'soleil'. En hébreu, שַׁמָּשׁ [šamāš] veut dire 'serviteur du temple'. Le mot vient de שֶׁמֶשׁ [šēmeš] 'soleil'. Dans la tradition chrétienne levantine, شَمّاس [šammmās] - de شَمس [šams] 'soleil', frère de שֶׁמֶשׁ [šēmeš] - signifie 'diacre'. En polonais, langue slave, *Księżyc* veut dire 'lune'. Le mot est un diminutif de *książę* 'prince'. Vu la parenté d'un troisième mot, *ksiądz* 'prêtre', le triangle slave se referme hermétiquement sur le rapport indo-sémitique: le soleil (*saulė*), sous lequel gît l'univers (*pa**saul**is*), est le 'Grand Prince' servi par les שַׁמָּשׁ [šamāš] et شَمّاس [šammmās]. Ce rôle central que le soleil aurait joué dans notre inconscient conceptualisant pourrait-il élucider des mots jusqu'ici inexplicables, tels que ***sol***itude, *in**sol**ite*, *con**sol**er*, *dé**sol**é* qui, loin d'être le résultat d'un pur arbitraire, posséderaient peut-être un quelconque dénominateur commun?!

✉️-ilv@inlinguaveritas.org
-This site ows its conception to Sarah Frantz-
-Ce site doit sa naissance à Elian Carsenat--