Светлой памяти Нины Макаровны Чередеевой-


Солнце БессознательногоLe soleil de l'Inconscientشمس اللاوعيEl sol del InconscienteThe Sun of the Unconscious

جمعة, շաբաթ, კვირა

Le point commun entre l'arabe جمعة [žúmuca] 'vendredi', l'arménien շաբաթ [šabáth] 'samedi' et le géorgien კვირა [k'víra] 'dimanche' est que tous les trois signifient à la fois 'semaine', sauf que l'arabe جمعة [žúmuca] '[jour du] rassemblement; vendredi' n'a acquis le sens élargi de la semaine qu'en levantin (ensemble des parlers libanais, syrien, palestinien et jordanien), les autres parlers s'y référant par le moyen de l'arabe أسبوع [usbūc] ou, dans le cas du Maghreb, de سيمانه [simāna] – emprunt à l'espagnol *semana*. Le russe *неделя* [nedēlja] 'semaine' représente, lui aussi, un élargissement du sens originel du slave *nedělja* – littéralement 'ne[rien]fai[re]; farniente', – un mot qui, dans l'ensemble des langues slaves, ne possède qu'une seule signification: 'dimanche'. Le swahili *juma* 'semaine' étant lui-même emprunté à l'arabe جمعة [žúmuca] '[jour du] rassemblement; vendredi' (ce dernier, en swahili, se disant *ijumaa*), le levantin جمعه [žúmca], l'arménien շաբաթ [šabáth] et le géorgien კვირა [k'víra] ont tous les trois fini par transcender leurs significations individuelles – respectivement celles de 'vendredi', 'samedi' et 'dimanche', – en acquérant le sens commun de la 'semaine [qui suit le jour de repos]'. Ceci s'explique par l'importance cardinale que revête ce dernier – quelle que soit la religion – en tant qu'unique jour durant lequel les citoyens se rencontrent au temple et à la foire (du latin *feria* 'idem'; cf. *férié*, *fête*, *festif*, *festivité*, *festival*, ainsi que l'anglais *fair* 'foire'; etc.) Notre raison atteindra-t-elle un jour consciemment ce que l'esprit de nos ancêtres avait jadis inconsciemment atteint?!

✉️-ilv@inlinguaveritas.org
-This site ows its conception to Sarah Frantz-
-Ce site doit sa naissance à Elian Carsenat--